Skip to main content

 

 

[TEMOIGNAGE JEUNE SDF 21/02/2020]

« Je vivais avec ma famille, tout allait pour le mieux.. une maison, une famille pratiquante, des frères et sœurs. 👨‍👩‍👧‍👦
jusqu’au jour où mon père quitte le foyer, nous laissant avec ma mère, seuls, sans rien..

J’avais 16 ans a ce moment là.. comment aider ma mère? Mes petits frères et sœurs? J’ai arrêté le lycée, me suis mis à travailler, déterminé à aider la famille. Ma mère a ensuite rencontrée quelqu’un et m’a abandonnée, faute de pouvoir m’accueillir.

Je me suis retrouvé seul, à la rue, dormant le hall de la gare près de mon ancienne adresse. Sans un sous en poche et sans famille.

C’est lorsqu’on est au plus bas, qu’on voit noir, qu’on pense que la fin est proche, que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Que vous levez les yeux au ciel et demandez : pourquoi??!!

Mendier, dormir à meme le sol, ne pas se laver plusieurs jours (tous les 3/4 jours en allant aux bains publics).. j’ai dormi au total 17 jours à la rue

Puis.. Le hasard fait que je rencontra jason de l’association yad alev et murielle de Lev,
Ils m’ont pris en main, ne m’ont pas laissé un moment de répit ou de solitude. Ils m’ont fournis un toit (hôtel), des vêtements propres, des repas chaque jour!! Des produits d’hygiènes et j’en passe.
Même une carte navigo pour pouvoir me déplacer aux différents rdv (assistante sociale, psychologue, coiffeur, hôtel, relookeuse, pôle emploi et interim).

Ma vie a pris un tournant et j’ai compris à ce moment là que les différentes épreuves de notre vie nous mènent souvent vers des personnes extraordinaires. Tous ces bénévoles qui ont pris de leur temps pour m’appeler me livrer à manger, me faire un cv, trouver un travail…

Aujourd’hui, cela fait un an.

Un an que chaque jour, je lève les yeux au ciel, non plus pour demander ce que je fais dans ce monde, mais pour le remercier de m’avoir mis sur la voie de ces personnes exceptionnelles.

Aujourd’hui je travaille, je vis dans un studio proche Paris, j’ai une copine, et surtout : la joie de vivre 😀

Je tenais à témoigner pour remercier les bénévoles de YAD Alev mais aussi vous tous :
Vous qui avaient participé avec yad alev pour m’aider,
Vous, qui, sans forcément me connaître vous avez pris la peine de partager, ou de prendre de mes nouvelles.

J’ai un souhait, ce serait bientôt de donner de mon temps à yad alev afin d’aider plus de jeunes comme moi, qui ont vécu des épreuves terribles mais aussi fragilisantes à notre âge. ❤❤ merci à tous!! »

 

[L’appel d’une mère – Témoignage]

Tout était parfait
J’étais en couple depuis 10 ans en cdi propriétaire d une maison 2 filles et la Ma 3ème fille vient au monde, le plus beau miracle pour un père et une mère .

Au bout de 17 jours de naissance Ma fille se sent mal, en route pour l’hôpital en urgence Les médecins diagnostiquent un CANCER,
notre vie s’effondre. Dans cette épreuve dure, mon conjoint, le père de mes 3 enfants prend la FUITE depuis sa naissance le 09/05/2016.
Nous n’avons jamais revu le PÈRE.

Seule depuis maintenant 2 ans, je me suis occupée de mes enfants du mieux qu’une mère puisse le faire .
17 jours de vie, le diagnostique est tombé: cancer à l œsophage mais également une artère de boucher au cœur là le traitement débute donc suivi de 2 CHIMIOTHÉRAPIES..
Ensuite œsophagite eosenophile doublé de 6 allergies alimentaires dont le lait, riz, pomme, carotte, soja et chèvre et pour finir diabète type 1 en hypoglycémie !

Les docteurs m’ont déchiré le cœur en me disant “ PROFITEZ DE VOTRE FILLE LE TEMPS QUE VOUS POUVEZ, ELLE EST EN TRAIN DE VIVRE SES DERNIER JOURS “ comment ne pas tomber dans le désespoir.
Entre l’hôpital et la maison et toute seule Impossible de travailler, je vis sur une aide très faible pour les parents ayant un enfant avec une grave maladie ( août 2016 après mon congé maternité )
Ma priorité : que mes filles puissent être nourries correctement Et que ma dernière et son lait spécial pour lui donner de la force extrêmement cher et qui n’est pas pris dans le 100%
Si vous êtes maman ou papa vous comprendrez que c’est pour mes enfants que je fais ça.

Je vis tous les jours dans le stress de savoir si le lendemain sera un jour de fête ou de deuil.

Aujourd’hui, je reprend confiance, en moi, en mon avenir et en celui des enfants.

Yad Alev nous a aidé de si nombreuses fois à nous nourrir, merci du fond du cœur ❤🌸
Habitant à +1h30 de paris, ils n’ont jamais hésité à venir chargés de courses : viande, poulet, fromage, laitages, conservés tout tout !! Merciiii à vous tous qui avaient contribués »

Une aide morale, alimentaire et bien plus. Pour permettre à toutes ces personnes de sortir dignement de la précarité ❤